Imprimer

Etude thermique RT 2012

Lors de la construction d'un batiment neuf, ou de la rénovation d'un batiment existant, tout Maître d'Ouvrage est tenu de faire réaliser une étude thermique afin de vérifier qu'il respecte bien la règlementation thermique en vigueur.

Energie Habitat Conseil réalise vos études thermiques RT2012, et génère l'attestation de prise en compte de la réglementation thermique à joindre au permis de construire.

Pour réaliser vos études thermiques RT2012, nous vous fournissons un fichier excel à compléter listant les éléments nécessaires à la réalisation de l’étude. Si votre projet n’est pas encore clairement défini, nous pouvons vous conseiller en phase amont pour effectuer les bons choix dès la conception de votre projet.

Aussi, Energie Habitat Conseil vous propose, au choix, deux types de prestations :

1.L'étude thermique de base

Dans ce cas, tous les choix de conception du batiment et des systèmes doivent, déjà, avoir été choisis par le Maître d'Ouvrage.

Cette prestation comprend:

  • Prise en charge du dossier.
  • Etude thermique réglementaire selon les critères transmis.
  • Calcul du Bbio, Cep et Tic
  • Vérification de la conformité du bâtiment avec les exigences réglementaires
  • Prise en compte de modifications mineures
  • Remise du rapport d'étude thermique
  • Remise de l'attestation Bbio à joindre au dépot du permis

➡ Votre étude thermique de base à partir de 295€ TTC pour une maison d'une surface habitable inférieur à 100 m².

2.La prestation de conseil :

Dans ce cas, en plus de l'étude thermique de base, nous vous conseillons pour optimiser au mieux votre projet. Pour cela, nous réalisons plusieurs simulations sur le même bâtiment avec des conseils personnalisés de notre part pour atteindre le niveau requis par la réglementation. Cette prestation comprend:

Avant dépot du permis de construire:

  • Prise en charge du dossier
  • Réunion de travail: présentation de votre projet, de vos attentes et de vos contraintes
  • Conseils personnalisés sur l'isolation, les menuiseries et les systèmes à installer
  • Optimisation pour réduire les coûts de la construction
  • Calcul des besoins de chauffage pièce par pièce
  • Etude thermique réglementaire.
  • Calcul du Bbio, Cep et Tic
  • Vérification de la conformité du bâtiment avec les exigences réglementaires
  • Remise du rapport d'étude thermique
  • Remise de l'attestation Bbio à joindre au dépot du permis

Aprés dépot du permis de construire:

  • Prise en compte de modifications majeurs
  • Recalage de l'étude thermique sur les choix définitifs, aprés consultation des entreprises.
  • Recalage de l'étude thermique en fin de chantier en cas de modifications
  • Remise du rapport d'étude thermique réactualisé
  • Remise de la fiche de synthèse standardisée

➡ Votre étude thermique + conseil d'optimisation à partir de 590€ TTC pour une maison d'une surface habitable inférieur à 100 m².

En plus des prestations ci-dessus, vous avez la possibilité d'ajouter les options suivantes

En options:

  • Calcul de la puissance de chauffage à installer selon norme EN12831
  • Assistance à la labellisation

Energie Habitat Conseil est votre partenaire privilégié pour tout vos projets de construction.

Pour ces études thermiques réglementaires, Energie Habitat Conseil, utilise la suite logiciel PERRENOUD, validé par le CSTB.

 

Pour aller plus loin....

Qu'est-ce que la règlementation thermique ?

En France, les réglementations thermiques sont différentes directives de construction applicables sur tous les bâtiments neuf et, dans le cas de rénovation, sur les bâtiments existants. La réglementation thermique fixe une limite maximale à la consommation énergétique des bâtiments neufs ou rénovés. Cette réglementation concerne notamment le chauffage, la ventilation, la climatisation, la production d'eau chaude sanitaire et l'éclairage des bâtiments. La réglementation thermique ou RT est une obligation constructive qui s'applique à tous les permis de construire depuis 1974.

Lors de la construction d'un batiment neuf, ou la rénovation d'un batiment existant, tout maître d'ouvrage est tenu de faire réaliser une étude thermique afin de vérifier qu'il respecte bien la règlementation thermique en vigueur.

Qu'est-ce qu'une étude thermique ?

Une étude thermique réglementaire est une étude dont l'objectif est d'optimiser les dépenses énergétiques d'un bâtiment. Cette étude est réalisée avec des régles de calcul trés précises: Th-BCE pour les constructions neuves et Th CE ex pour la rénovation, édictées par les spécialistes du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Batiment). La méthode de calcul Th-BCE suppose une utilisation standardisée du bâtiment. Elle a pour objet le calcul réglementaire de la consommation conventionnelle d'énergie d'un bâtiment pour le chauffage, la ventilation, le refroidissement, la production d'eau chaude sanitaire et l'éclairage, elle n'a pas pour vocation de faire un calcul de la consommation réelle du bâtiment. Cette consommation théorique est une caractéristique intrinsèque du bâtiment et du système de chauffage indépendante de l'occupation réelle de celui-ci. Cette valeur permet de comparer des bâtiments entre eux en neutralisant l'effet de l'occupation. Elle peut être éloignée des factures réelles de consommation.

 

Réglementation thermique RT2012 pour les batiments neufs

RT2012La réglementation thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques, de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs.

La réglementation thermique RT 2005 est renforcée afin que toutes les constructions neuves respect, une consommation d'énergie primaire inférieure à 50 kWh/m²/an, contre 150 kWh/m²/an environ avec la RT2005. Ces valeurs sont à pondérer suivant la zone géographique et l'altidude du lieu de construction.

Cette nouvelle réglementation s'applique à tout les batiment neuf ou extension depuis 1er janvier 2013. L'étude thermique devient obligatoire, et cela se traduit par la création de deux documents à établir à deux moments clés du processus de construction : au dépôt de la demande de permis de construire et à l'achèvement des travaux de construction d'un bâtiment.

La Réglementation Thermique RT 2012, a pour principal objectif de limiter la consommation d'énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kWhEP/(m².an) en moyenne. Sa mise en œuvre s’appuie sur le respect simultané de 3 indicateurs principaux, et d’une exigence de moyen.

 1° L'efficacité énergétique du bâti (besoin bioclimatique) : « Bbio »

L'exigence d'efficacité énergétique minimale du bâti est définie par le coefficient « Bbiomax » (besoins bioclimatiques du bâti). Cette exigence impose une limitation des besoins en énergie pour le chauffage, le refroidissement et l’éclairage, imposant ainsi une optimisation de l’enveloppe du bâtiment, indépendamment des systèmes énergétiques mis en œuvre. Ce coefficient est modulé selon la localisation géographique, l'altitude, et la surface moyenne du bâtiment.

 

 2° La consommation énergétique du bâtiment : « Cep »

L'exigence de consommation conventionnelle maximale d'énergie primaire se traduit par le coefficient « Cepmax », portant sur les consommations de chauffage, de refroidissement, d'éclairage, de production d'eau chaude sanitaire et d'auxiliaires (pompes et ventilateurs). Le Cepmax s'élève à 50 kWh/(m².an) d'énergie primaire, modulé selon la localisation géographique, l'altitude, le type d'usage du bâtiment, la surface moyenne des logements et les émissions de gaz à effet de serre pour le bois énergie et les réseaux de chaleur les moins émetteurs de CO2. Cette exigence impose, en plus de l'optimisation du bâti exprimée par le Bbio, le recours à des équipements énergétiques performants, à haut rendement.

NB : L’énergie primaire correspond à des produits énergétiques dans l’état (ou proches de l’état) dans lequel ils sont fournis par la nature avant leur transformation ou leur transport. Pour calculer l’énergie primaire, il faut multiplier l’énergie finale (Il s’agit de l’énergie livrée à l’utilisateur pour sa consommation finale) par un coefficient variable suivant la nature de l’énergie (1 pour le gaz, fioul, charbon, bois et 2,58 pour l’électricité). Dans cette situation, on comprendra que l’usage de l’électricité pour le chauffage et/ou la production d’ECS est défavorable dans le calcul du Cep.

 

 3° Le confort d'été dans les bâtiments non climatisés : « Tic »

La Tic (température intérieure conventionnelle) de la RT 2012 est un indicateur sur le risque de surchauffes dans le bâtiment. La Tic est calculée pour la semaine la plus chaude dans l’année, elle donne une indication sur la température maximale qui pourra être atteinte dans le bâtiment. Afin d’être conforme aux réglementations, la Tic d’un projet doit être inférieure à une Tic de référence calculée dans les logiciels pour un bâtiment équivalent sans volets ni masques

 

 4° Exigence de moyen :

  1. Recours obligatoire à une source d'énergie renouvelable en maison individuelle
  2. Traitement de l'étanchéité ; test d'infiltrométrie de fin de chantier obligatoire avec pour valeur maximale de 0.6m3.h/m² en maison individuelle.
  3. Traitement des ponts thermiques ; le ratio de transmission des pertes linéiques moyenne affectées aux ponts thermique ne devra pas dépasser 0.28W/m²SHONRT.C°.
  4. Surface des baies vitrées > à 1/6ème de la surface habitable.
  5. Mesure et estimation des consommations par usage et information de l'occupant

 

Attestation à établir au dépôt de la demande de permis de construire :

Le maître d'ouvrage doit attester, lors du dépôt du permis de construire en mairie, de la prise en compte de la réglementation thermique 2012 conformément à l'article 1 du décret 2011-544 du 18 mai 2011.

le document à établir au dépôt de la demande de permis de construire permet de s'assurer :

  • de la prise en compte de la conception bioclimatique du bâtiment au plus tôt du projet grâce au coefficient Bbio, gage d'atteinte d'un niveau de performance énergétique élevé,
  • que la réflexion sur les systèmes énergétiques a été engagée, et en particulier le recours au énergies renouvelables.

Attestation à établir à l'achèvement des travaux:

Il permet de s'assurer de la prise en compte de la réglementation thermique, en vérifiant :

  • les trois exigences de résultats de la RT 2012 (besoin bioclimatique, consommation d'énergie primaire, confort d'été),
  • la cohérence entre l'étude thermique qui a été conduite et le bâtiment construit en vérifiant certains points clés (production d'énergie, étanchéité à l'air du bâtiment, énergie renouvelable, isolation) par un contrôle visuel sur site ou de documents (facture de travaux, d'achats,..).

 

Les grandes étapes d'un projet de construction respectant la RT2012:

attestation-RT-2012

 

Les Labels

Pour construire un batiment d'habitation, il faut bien sur respecter la réglementation thermique en vigueur. Cependant, il est possible d'aller encore plus loin en optant pour un label.

Il existe plusieurs label de "haute performance énergétique", plus exigeants que la réglementation thermique. Le label « haute performance énergétique » atteste que le bâtiment respecte un niveau de performance énergétique globale supérieur à l'exigence réglementaire, vérifié par un contrôle :

  1. Le label HPE 2012 pour les constructions dont les consommations d'énergie primaire sont inférieures d'au moins 10% par rapport à la consommation de référence RT 2012, c'est à dire 45 kWhEP/(m2.an).
  2. Le label THPE 2012 pour les constructions dont les consommations conventionnelles sont inférieures d'au moins 20% par rapport à la consommation de référence RT 2012, c'est à dire 40 kWhEP/(m2.an)
  3. Le label BBC Effinergie, pour les permis de construire déposé avant le 31/12/2012.

effinergieLe label BBC Effinergie est un niveau de performance énergétique supérieur aux normes en vigueur pour les bâtiments neufs, mis en œuvre par l'association Effinergie

Ce label a été définie par l'arrêté du 8 mai 2007 pour les constructions résidentielles neuves. Le label BBC Effinergie est délivré par plusieurs organismes certificateurs tel que Céquami ou Promotelec.

Pour la rénovation, il existe également le label BBC Effinergie Rénovation.

 

Exigences du label BBC

Pour le neuf, Le label BBC fixe un objectif de consommation maximale en énergie primaire de 50 kWhEP/m²/an , à moduler selon les régions et l'altitude.

Pour la rénovation, l'objectif de consommation maximale fixé par le label BBC Rénovation est de 80 kWhEP/m²/an . Cette exigence énergétique est corrigée par le même coefficient de rigueur climatique que pour BBC neuf.

Avantages du label BBC

Un logement portant le label BBC vous garantit une haute performance énergétique obtenue grâce à :

  • une isolation optimisée
  • une bonne étanchéité à l'air
  • une orientation du batiment favorisant les apports solaire et la lumière naturelle
  • l'utilisation des énergies renouvelables pour le chauffage, le rafraîchissement et l'eau chaude sanitaire.

Les bâtiments basse consommation permettent de bénéficier :

  • d'un grand confort été comme hiver
  • d' une facture d'énergie minimale
  • de différents avantages fiscaux : majoration du Prêt à taux zéro ; crédit d'impôt sur les intérêts d'emprunt de 40% par an pendant 7 ans ; réduction d'impôt Scellier plus importante que pour les logements standards (à partir de 2011).

Pour en savoir plus sur le label BBC Effinergie et les avantages fiscaux liés à ce label. Suivez le lien.

Pour obtenir un label BBC, L'organisme certificateur (PROMOTELEC, CEQUAMI,…) vous demande une étude thermique réglementaire qui atteste de votre éligibilité au label.

Dans le cas d'un projet de construction en BBC, c'est dés la phase de conception qu’il faut prendre les bonnes décisions. Aussi, il est important de réaliser l'étude thermique à cette étape, afin d'optimiser les besoins d'enveloppe du batiment, de choisir les bons systèmes de chauffage et de ventilation, et mettre en place les protections solaires pour assurer le confort d'été.

Il possible de faire réaliser plusieurs simulations sur le même bâtiment avec des préconisations de notre part pour atteindre le BBC.

Energie Habitat Conseil accompagne les architectes et les auto-constructeurs dans la conception de bâtiments à basse consommation d’énergétique. L'objectif principal est d'améliorer le confort des occupants tout en économisant les ressources de notre planète et également de participer à l'évolution des modes de construction qui permettront de réduire l'impact environnemental du secteur du bâtiment.

Réglementation thermique des batiments existants

La réglementation thermique des bâtiments existants s'applique aux bâtiments résidentiels et tertiaires existants, à l'occasion de travaux de rénovation prévus par le maître d'ouvrage. L'objectif général de cette réglementation est d'assurer une amélioration significative de la performance énergétique d'un bâtiment existant lorsqu'un maître d'ouvrage entreprend des travaux susceptibles d'apporter une telle amélioration.

Les mesures réglementaires sont différentes selon l'importance des travaux entrepris par le maître d'ouvrage :

rt existant